Le Blog de Boucles d 'or

Des recettes simples, rapides et goûtues, un peu d'humeur, un peu de vie, un peu de bouffe…un peu à coté de la plaque, même complètement… mais ça fait mon charme


Poster un commentaire

Menu « feuilles mortes » ou comment accueillir l’automne

Menu d’automne, menu de saison ou comment consommer les produits à l’apogée de leur goût !

L’automne est une saison que j’affectionne particulièrement, ce n’est pas tant ses coups de froid ou son humidité, mais plus ses couleurs et ses saveurs! Je suis fan de champignon: en ce moment  on pense aux girolles, aux cèpes, au pied de mouton, aux trompettes de la mort, aux chanterelles,et bien sur aux truffes blanches et noires , … les plats se font plus gourmands et les tables plus chaleureuses…Au menu des châtaignes, des champignons, du potiron, des figues… pas de gibier pour le moment, ce sera pour un peu plus tard…

Entrée:

Soupe de potiron ou soupe de châtaignes

Deux choix s’offrent à vous, mais une soupe en tout cas, pour son coté réconfort!

Plat:

Poulet forestière

Des champignons, c’est de saison!

Dessert:

Figues rôties au four

A cette période, les figues sont un délice, j’en mangerai à toutes les sauces !

Publicités


Poster un commentaire

Je reçois version Dolce Vita

L’Italie, pays que j’adore dont la cuisine plait  au plus grand nombre…En clair, c’est recevoir en étant quasi certain de faire des heureux, mais attention, il ne s’agit pas de servir un bon bolo même si entre  potes, il fait l’unanimité, ce serait trop simple!

J’ai tendance à préférer un apéro copieux, tout en délaissant l’entrée, car c’est le moment que je préfère. Faisant d’ailleurs par la même occasion honneur à la tradition Italienne :

L’expérience de l’ « Aperitivo » est devenu une habitude. L’apéritivo est un verre avant le repas dont la portée est de stimuler l’appétit, pour finalement signifier littéralement « le rituel d’aller boire un verre » dans l’un des nombreux bars qui le proposent dans toute la péninsule.

Aperitivo :

Il est clair que l’on commence par un Spritz, tendance depuis un ou deux ans, il prend ses racines à Venise, servi avec une rondelle d’orange et une olive verte. Il subit autant de variation qu’il n’y a de région en Italie, personnellement,  je le sers version proseco/aperol et  je zappe l’eau pétillante 😀

Nous le servirons accompagné de :

  • grisinis et jambon cru,
  • Mortadelle coupée très finement,
  • des olives noires,
  • des brochettes  de tomates-mozzarella-feuille de basilic,
  • des bruschettas  à la tomate et basilic,

Plat:

L’Osso buco (plat traditionnel milanais, très parfumé, réalisé à partir de rouelles de jarret de veau et de vin blanc sec), servi avec des tagliatelles, ou simplement du pain. Ce plat mijoté se préparant à l’avance, aucune raison de stresser.

Dessert:

La panna cotta aux mures et marsala

Si vous souhaitez terminer par une petite douceur alcoolisée, oublions l’amaretto, soyez plus ambitieux avec des  cantuccini (petit biscuit italien)  trempés  dans du vino santo, … mon choix personnel (un peu moins doux) se portera sur  la grappa !

Voici un petit air qui reste bien en tête ….cadeau ! N’oubliez pas la playlist, …


1 commentaire

Ce soir j’emballe, ou je reçois en mode séduction

Amoureux, ou potentiel, …voici un menu séduction pour vous donner les moyens d’arriver à vos fins sans faim.

Au menu, des choses simples, qui vous permettent de cuisiner tout en dégustant l’apéro, tranquillou…

L’apéro donne le ton, choisir les bulles est de bon ton (cava, proseco, ou champagne, il y en a pour toutes les bourses), et assez facile, vous pouvez aussi penser au kir amélioré version violette, pêche, ou au sirop de barbapapa pour changer, accompagné de deux trois « crasses » un peu d’olives , des craquers accompagné d‘un caviar d’aubergine, soyez léger…

Préparez tous les ingrédients à l’avance, comme dans les émissions de cuisine, cela vous permetra de cuisiner « minute », et de gérer, ou de donner l’impression 🙂

Dressez la table, n’en faites pas trop, la simplicité est de mise, elle est signe de bon gout.

L’Entrée sera :Saint Jacques au safran (photo)

En plat Scampis à la diable , cuisiner en présence de la/le convive permet d’adapter le piquant du plat. Sois chaud, sois beau, ok mais sois éfficace,… les scampis, on les décortique à l’avance, parceque le plan doigts détrempés de sauce, c’est pas top, même en passant par la case léchage de doigt.

Pour le dessert, adaptez vous, un fondant au chocolat serait parfait pour l’un, le chocolat reste un aphrodisiaque … une salade de fruit pour l’autre, avec pour changer un peu de menthe pour le côté rafraîchissant ou de cannelle ou même du gingembre,…Soyez créatif, ou même une salade de fraise sucrée avec une pointe de vinaigre balsamique ou basilic pour faire original…Touchez la personne en ayant pris soin de la questionner au sujet de ses préférences, et ne vous lancez pas dans la confection d’un vacherin, si vous ne vous en sentez pas capable, il y a d’excellentes patisseries que le font beaucoup mieux que vous, gardez à l’esprit que ce qui compte ce n’est pas l’esbrouffe mais bien le moment que vous allez passer ensemble.

N’oubliez pas la musique d’ambiance, une bonne playlist est bien pratique, sinon les compiles Hotel costes passent toujours très bien .

Enjoy !


Poster un commentaire

Je reçois « mes beaux parents »

Je reçois  » mes beaux parents » est un menu que je fais en général pour les personnes qui entrent chez moi pour la première fois, Ne vous y méprenez pas, ce n’est pas un menu de débutant, même si c’est loin d’être compliqué, tout réside dans l’organisation, tout est prêt à l’avance, ce qui permet de profiter pleinement de ses convives.

  1. les courses
  2. préparation des mets (faites mariner le coq, ensuite confectionner les amuses bouche, terminer le coq au vin)
  3. dressage de la table
  4. sieste pour être en forme à l’arrivée des convives

 

Prenez soin de vous renseigner sur les goûts et allergies de vos invités, noter dans un carnet ce que vous préparez afin de ne pas resservir la même chose aux mêmes personnes par la suite.

Au menu , que des classiques qui ont fait leurs preuves…

Apéro :

Mini asperges roulées au jambon fumé

Escargots à la père Louis (photo)

Tomates cerise

Mini hot dog (une saucisse zwan dans de la pâte feuilletée, et hop 15 min au four) avec un peu de ketchup

Pour les amuses bouche chauds, chaque cuisson dure plus ou moins 15 min, c’est pourquoi une fois la fournée finie, vous pouvez enfourner la suivante, mais tenez à l’œil la minuterie, « quand c’est noir, c’est cuit » n’est pas de bon ton, et puis une fois qu’on s’amuse, on perd vite la notion de temps…

Plat :

Le sacro sain coq au vin, ( parce que la viande blanche convient à tout le monde en général ) servi avec des tranche de pain de campagne ou une bonne purée (astuce: une bonne purée contient beaucoup de beurre)

Dessert :

Je laisse souvent l’invitée apporter le dessert, si c’est une femme qui apprécie cuisiner, il m’arrive aussi de proposer une glace avec des fruits de saison, mais j’avoue qu’en général, mes invités sont repus, et « on » craque plutôt pour un digestif , mon dessert favori étant l’irish coffee 😀